Abc du génie électrique

Interrupteur et disjoncteur différentiel : quelles différences ?

12 Juil 2019  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Dès lors qu’un courant dépasse les 50 mA, il y a danger. C’est la raison pour laquelle toutes les installations sont dotées d’interrupteurs et disjoncteurs différentiels : ils coupent l’électricité en cas d’anomalie (ils se déclenchent généralement dès 30 mA) et évitent bon nombre d’incidents. Cependant, beaucoup de personnes ignorent la différence entre interrupteur et disjoncteur : explications.

Deux enjeux : la protection des humains et des équipements

Un interrupteur différentiel va éviter le choc électrique qui peut mettre en danger la santé d’un humain en cas de fuite de courant. Le disjoncteur différentiel, quant à lui, prémunit à la fois l’Homme et les équipements des effets liés à une surtension. Pour une protection optimale, il faut généralement cumuler les deux dans le tableau électrique de son logement.

disjoncteur et interrupteur différentiels

Bien évidemment, la polyvalence du disjoncteur différentiel n’est pas sans impact sur son coût : c’est un appareil plus cher que le simple interrupteur, malgré tout indispensable si on veut s’équiper dans le respect des normes en vigueur.

La norme NC C 15-100, une base à suivre

En matière de disjoncteur et d’interrupteur différentiel, il faut toujours se référer à la norme NF C 15-100 qui régit toutes les obligations pour une installation électrique sure. Très concrètement, on peut choisir entre deux alternatives :

  • L’installation d’un interrupteur différentiel avec un disjoncteur divisionnaire
  • L’installation d’un disjoncteur différentiel seul ou avec un disjoncteur divisionnaire en plus

Très souvent, dans les maisons, on trouve plusieurs interrupteurs différentiels et des disjoncteurs pour la protection des biens matériels.

Pourquoi installer un disjoncteur différentiel ?

Bien qu’il soit plus onéreux à l’achat et rarement présent dans les habitations traditionnelles, le disjoncteur différentiel présente plusieurs avantages certains. Tout d’abord, il agit comme une protection dédiée qui évite les grosses coupures en cas de dysfonctionnement à petite échelle, ce qui est plus confortable.

De plus, alors même qu’un simple interrupteur pourra être endommagé par une surtension, le disjoncteur divisionnaire est déjà protégé et bénéficie d’une plus longue durée de vie.

N’hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel de l’électricité pour connaître les meilleures alternatives dans votre cas.

Comments are closed.