Abc du génie électrique

Comment vérifier la qualité de son installation électrique ?

24 Juin 2019  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Pour vivre en sécurité, mais aussi dans l’optique d’accéder au meilleur confort possible, chaque particulier doit s’assurer qu’il habite dans un logement dont l’installation électrique répond à toutes les normes, et ne présente aucun risque. Quels sont les tests que l’on peut effectuer facilement en autonomie ? Existe-t-il des conseils simples à appliquer pour un bon entretien ?

Bien comprendre ce que l’on entend par « installation électrique de qualité »

Très concrètement, l’Observatoire national de la sécurité des installations électriques (ONSE) estime, selon une publication d’Engie, que 7 millions de logements français ne répondent pas aux normes d’électricité (chiffres du Ministère de l’Écologie). Cela signifie qu’il y a un risque plus ou moins important de court-circuit au sein des habitations concernées, ce qui peut créer des départs de feu et même détruire des bâtiments entiers.

Pour une construction nouvelle, le minimum reste de respecter les normes NF C 14-100 et NF C 15-100, notamment via la présence d’un disjoncteur différentiel, obligatoire dans toute installation électrique. C’est également le cas dans le cadre d’une installation nouvelle ou d’une rénovation : le professionnel qui gère le chantier doit, au terme de sa mission, vous délivrer une attestation de conformité validée par un agent du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité).

vérification installation électrique

Quelques points suspects qui traduisent des risques électriques

Bien souvent, une installation électrique défaillante ne présente pas de défaut visible, ce qui pose problème : on ne s’en rend compte que bien trop tard. Cependant, quelques indices doivent vous mettre la puce à l’oreille, et vous inciter à contacter un professionnel pour un contrôle de sûreté et une éventuelle remise aux normes :

  • À l’intérieur de votre logement, vous devez pouvoir accéder facilement à un disjoncteur, pour couper rapidement le courant en cas d’urgence.
  • Chaque circuit doit posséder son propre disjoncteur.
  • Tous les fils dénudés ou visiblement vétustes doivent être remplacés.
  • L’intégralité des fils doit être protégée par des conduits, plinthes ou isolants.

Bien évidemment, il existe aussi des bonnes pratiques, comme celle consistant à éviter l’accumulation de multiprises. D’une manière générale, pour vous assurer de vivre en toute sécurité, faites contrôler régulièrement vos équipements par un professionnel de l’électricité.

Comments are closed.