Gestion Technique du Bâtiment

Quelles sont les étapes clés d’un projet d’installation de GTB ?

15 Jan 2018  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Pour mieux contrôler les dépenses énergétiques dans un bâtiment, augmenter le confort des différents occupants ou encore se protéger du vol ou des pannes, on conseille de mettre en place une GTB, Gestion Technique des Bâtiments. Quelles sont les différentes étapes indispensables pour créer un tel dispositif ?

Comment fonctionne la GTB, Gestion Technique du Bâtiment ?

Une GTB permet d’automatiser une partie — ou la totalité — des équipements techniques dans une structure. Concrètement, à l’aide d’un logiciel de supervision, la personne en charge de la gestion peut connaître toutes les informations utiles en temps réel et à distance, avec simplement une connexion Internet. Dans le bâtiment, c’est l’action des capteurs qui permet de transmettre au superviseur tous les renseignements utiles.

On peut mobiliser la GTB pour commander le chauffage, la ventilation, la production d’eau chaude, mais aussi l’éclairage, les stores ou encore les accès. Toute anomalie est rapidement détectée, dans l’optique d’envisager une intervention immédiate et de minimiser les conséquences d’un problème technique.

Plus de sécurité, un confort supérieur et des économies en énergies : ces trois atouts incontournables encouragent bien souvent les structures à opter pour une GTB.

gestion technique du bâtiment

Les étapes de mise en place d’une GTB

1.    Identifier les besoins

Au cours de la phase APS (avant-projet sommaire), on exprime les besoins et attentes, pour déterminer les fonctionnalités utiles pour une GTB dans le cadre présent. À ce moment, une entreprise spécialisée fait généralement un audit de l’existant.

2.    Faire des choix en fonction du budget et des impératifs

Quand on connaît mieux le bâtiment sur lequel on envisage une GTB, on peut s’intéresser aux détails techniques dans le cadre de l’avant-projet détaillé (phase APD). On commence à définir les dispositifs qui vont être utilisés et à surveiller leur adéquation avec le budget.

3.    Trouver un prestataire

Après avoir constitué un cahier des charges précis puis conçu un bordereau de prix et des schémas de principes, il faut réaliser un dossier à envoyer aux différentes entreprises, qui répondront à l’appel d’offres. Si le projet est conséquent, on conseille de solliciter des professionnels capables de proposer un accompagnement ainsi que la maintenance du système.

 

Comments are closed.