Gestion Technique du Bâtiment

Comment le BIM peut-il renforcer la sécurité sur les chantiers ?

13 Déc 2018  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Dans la sphère du BTP, le BIM (que l’on peut traduire par « modélisation des données du bâtiment) ambitionne déjà de bouleverser les pratiques et de faciliter la collaboration entre les différentes parties. En parallèle, cette informatisation de la construction pourrait aussi réduire les risques d’accident du travail : explications.

Une meilleure prévention des risques

Initialement pensé pour améliorer la qualité de nos bâtiments puis mieux maîtriser les coûts et délais de construction, le BIM offre une meilleure projection en amont de chaque chantier. De cette façon, les entreprises auront toutes les clés en mains pour anticiper davantage de risques.

Concrètement, dès lors que certains points bloquants seront identifiés, on pourra adapter la méthodologie. Là où les artisans devaient parfois improviser pour éviter les situations de crise, il sera désormais possible de prévenir.

Une communication optimale sur les risques à chaque instant

Sur la maquette BIM, il est déjà question d’ouvrir l’accès au Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS). Dans les faits, il serait possible de visualiser en temps réel les informations de sécurité inhérentes à chaque étape du chantier. Pas à pas, chaque ouvrier sera guidé sur les procédures préventives à mettre en œuvre et, grâce à une communication plus claire, on évitera un maximum d’incidents.

Dans cette même optique, le BIM peut techniquement intégrer des vidéos de sécurité qui se lancent à des moments décisifs. Qu’il s’agisse de clips préventifs ou de réalisations plus concrètes à la manière d’un tutoriel qui explique le mode opératoire à respecter, les travailleurs mieux informés prendront moins de risques.

Grâce au développement du BIM, on va pouvoir instaurer la réalité virtuelle au service des entreprises du BTP. Ces dernières mettront leurs employés en situation avant qu’ils n’aillent sur le terrain, pour qu’ils identifient exactement les dangers et qu’ils se projettent plus facilement sur les tâches complexes.

Les ingénieurs qui réfléchissent sur le BIM ne cessent d’imaginer de nouvelles applications pour limiter les risques, et même réduire la pénibilité du travail. À terme, cette innovation devrait clairement modifier et optimiser les conditions d’exercice sur les chantiers.

Comments are closed.