Câblage informatique

FTTH et FTTLA : bien différencier les différentes technologies de fibre optique

27 Juil 2016  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

La fibre optique est aujourd’hui en France au cœur d’un véritable débat. Celle-ci s’articule en effet principalement autour de deux types d’offres : le FTTH et le FFLA. Des technologies différentes présentant chacune leurs propres avantages et leurs inconvénients, pouvant cependant parfois être floues ou difficilement différenciables.

La fibre optique FTTH

Le FTTH, ou « Fiber To The Home » en anglais, est un procédé de câblage informatique qui consiste à déployer un réseau de fibre optique jusqu’aux domiciles des utilisateurs. L’intégralité du réseau est ainsi fibrée, ce qui signifie que les utilisateurs, particuliers et entreprises, peuvent profiter d’une connexion remarquablement stable et rapide. Pour déployer la FTTH, il faut amener la fibre jusqu’au nœud de raccordement d’abonnés, la tirer jusqu’à l’entrée du bâtiment en question, la répartir par étages, et l’installer chez les abonnés avec une prise spécifique.

La fibre optique et ses technologies

La fibre optique FTTLA

Dans le cas du FTTLA, ou « Fiber To The Last Amplifer », la fibre n’est pas amenée jusqu’au logement, mais jusqu’à l’amplificateur le plus proche, comme, par exemple, le convertisseur d’un immeuble ou le nœud optique d’un village. Le reste du trajet, jusqu’au domicile des utilisateurs, est assuré par un câble coaxial. Puisqu’elle utilise en partie une technologie préexistante, la fibre de type FTTLA est bien souvent plus facile à déployer.

Les différences entre FTTH et FTTLA

Les fibres FTTH et FTTLA permettent toutes deux des accès très haut débit, avec un débit descendant (download) pouvant atteindre jusqu’à 800 Mb/s pour le FTTLA, et 1 Gb/s pour le FTTH. Dans les deux cas, c’est bien supérieur à l’ADSL, et largement suffisant pour la plupart des usages personnels.

Toutefois, pour l’instant, le FTTLA n’offre pas de débit symétrique, contrairement au FTTH, avec un débit montant (upload) inégal et généralement inférieur au début descendant. Le FTTH a par ailleurs l’avantage d’être considéré comme plus stable et plus évolutif que le FTTLA ; dans l’avenir, il pourra ainsi répondre aux besoins grandissants des particuliers et entreprises en termes de débit montant.

Des différences de débit à nuancer

Sur le court terme, la fibre de type FTTLA a toutefois de réels avantages. Il est facilement installable : dans les logements déjà équipés en câble, il n’est pas nécessaire de faire de travaux, et les coûts sont donc moins élevés. Par ailleurs, si à certains égards, la FTTLA est moins avantageux que la FTTH, elle reste incroyablement plus rapide et plus performant que l’ADSL, et permet, actuellement, de répondre aux besoins de la majorité des utilisateurs.

Comments are closed.