Actualités du génie électrique

Quels sont les moyens existants pour la protection des réseaux contre la foudre ?

12 Oct 2016  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

La foudre peut être extrêmement dangereux pour les personnes, mais aussi pour les biens. Dégâts matériels, surtensions et courants indirects peuvent toutefois être évités grâce à l’installation d’équipements de protection adéquats.

Coups de foudre directs et indirects

La foudre peut causer deux types principaux d’accidents. Tout d’abord, il y a les coups de foudre « directs », qui frappent un bâtiment ou un lieu donné, et qui peuvent provoquer d’importants dégâts. Les coups de foudre « indirects », quant à eux, s’abattent non pas sur un bâtiment, mais sur des câbles d’énergie ou des liaisons de transmission. Ils causent ainsi des surtensions qui se propagent et atteignent les appareils connectés au réseau.

Leurs conséquences sont multiples : vieillissement prématuré des appareils, destruction des métallisations des composants et des pistes des circuits imprimés, perte de données, ou encore blocage des programmes.

foudre-reseau-exa-ecs

La protection extérieure

L’outil le plus efficace, pour protéger un bâtiment contre les coups de foudre directs, c’est bien évidemment l’incontournable paratonnerre, qui a été inventé au 18ème siècle par Benjamin Franklin. Le principe ? Le courant de la foudre est canalisé sur un seul point, puis est conduit vers la terre sans qu’il ne pénètre dans le bâtiment. Deux types principaux de paratonnerres sont aujourd’hui disponibles : les paratonnerres à tige, reliés à la terre par un ou plusieurs conducteurs, et les paratonnerres à dispositif d’amorçage, qui permettent d’augmenter la couverture de protection. Ces deux systèmes doivent être installés par des professionnels, et doivent être contrôlés tous les deux à trois ans.

Parmi la protection extérieure par paratonnerre, on peut aussi citer la protection par cage maillée qui consiste à l’installation de mailles et pointes reliées entre elles à la fois à la surface d’un bâtiment et au sol, formant ainsi une cage autour du bâtiment à protéger. Enfin, le système de protection par fils tendus est également à présenter. Celui-ci se compose de fils tendus au dessus d’un bâtiment ou des installations à protéger reliés à la terre. Ils permettent ainsi de créer une zone délimitée de protection contre la foudre.

La protection intérieure

Pour éviter que la foudre n’endommage les appareils et installations électriques, il est indispensable de se doter de parafoudres, qui se déclinent en deux versions : les parafoudres centraux et les parafoudres individuels. Les premiers s’installent dans le tableau divisionnaire, près du disjoncteur, tandis que les seconds doivent être placés entre les appareils et les prises de courant. Les professionnels préconisent généralement d’opter pour la première solution, plus pratique et efficace.

Enfin, on peut également se protéger de la foudre en débranchant les lignes de communication et les appareils sensibles lors d’un orage, et en évitant l’utilisation d’appareils électriques.

 

Comments are closed.