Actualités du génie électrique

Labels HPE et THPE : des certifications supérieures de performance énergétique

07 Mar 2017  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Les labels HPE (Haute Performance Energétique) et THPE (Très Haute Performance Energétique) renforcent le niveau d’exigence requis par l’actuelle RT 2012 pour se préparer à la prochaine RT 2020, ouvrant le champ aux Bâtiments à Energie POSitive (BEPOS).

Le label HPE et THPE et ses déclinaisons

Créé en 1978 et reconduit en 2005, le label HPE témoigne d’une démarche qualitative observée pour la conception, la construction, le fonctionnement et l’entretien d’un bâtiment. Une certification qui concerne tout aussi bien l’aspect thermique, que tous les autres aspects liés à la Gestion Technique Centralisée (GTC). Le label HPE vise toutes les habitations obtenant une réduction des consommations d’énergie primaire (CEP) de 10 % par rapport au niveau requis par la RT 2012, soit 45 kWhEP/m²/an contre les 50 kWhEP/m²/an de la RT2012

Il existe également un label « HPE ENR », récompensant les bâtiments répondant aux exigences du label HPE, tout en produisant également au moins la moitié, voire 60 % de l’énergie dédiée au chauffage, avec une installation biomasse ou des énergies renouvelables.

Avec le label Très Haute Performance Energétique (THPE), la réduction des CEP doit être de 20 % par rapport au niveau requis par la RT 2012, soit 40 kWhEP/m²/an.

Là encore, un label « THPE ENR » récompense les bâtiments remplissant les objectifs du label THPE, et qui répondent également à une des 5 conditions requises, appelant à générer, a minima, la moitié de la consommation d’énergie primaire par les énergies renouvelables.

labels HPE THPE certifications performance énergétique

Un pas vers la prochaine RT2020

La Règlementation Thermique, prévue pour 2020, poussera ses exigences, afin de permettre la construction de Bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Pour faciliter la transition, l’association Effinergie a d’ores et déjà mis en place un label, baptisé « Bepos-effinergie 2013 », s’appliquant aussi bien aux résidences individuelles qu’aux collectives, ainsi qu’aux bâtiments non résidentiels.

À noter qu’il existe également des labels pour accompagner les rénovations. À l’image du label « HPE renovation 2009 » pour les bâtiments visant une CEP inférieure ou égale à 150 kWhEP/m²/an modulée par les coefficients géographiques et d’altitude. Le Label « THPE renovation » ou « BBC rénovation 2009 » récompense, quant à lui, ceux qui visent une CEP inférieure ou égale à 80 kWhEP/m²/an.

Comments are closed.