Abc du génie électrique

Qu’est-ce que l’isolation thermique par l’extérieur ?

16 Déc 2017  |  Posted by: admin-exaprobe-ecs   |  No Comments

Pour améliorer les performances thermiques d’un bâtiment, on peut choisir une isolation par l’extérieur. Cette décision implique des traitements spécifiques, des avantages et inconvénients. Dans quels cas peut-on isoler par l’extérieur ? À quel travail faut-il s’attendre ? Pour quels résultats ?

L’isolation par l’extérieur, comment ça marche ?

Pour isoler une construction par l’extérieur, on l’enveloppe d’un matériau spécifique. Il s’agit d’une méthode souvent mobilisée dans le cadre d’une rénovation complète du bâtiment, sachant que cette alternative est aussi possible pour concevoir un ravalement de façade qui puisse avoir une utilité (pas seulement esthétique).

Le plus souvent, l’isolation par l’extérieur est réalisée à l’aide d’un bardage ventilé, réputé pour sa résistance sur le long terme. Le choix du système de pose dépend du diagnostic de l’environnement et du support (pose collée, pose calée chevillée, fixation mécanique par profilés). Les finitions sont à base d’enduit mince ou hydraulique, sachant que l’on peut aussi solliciter la filière sèche et, ainsi, choisir un parement ou bardage comme la vêture, le vêtage ou le bardage.

isolation thermique extérieur

L’isolation par l’extérieur est utile pour éviter d’importuner les occupants du bâtiment pendant les travaux. Contrairement à l’isolation par l’intérieur, elle n’implique pas de perte de surface habitable.

Les avantages et inconvénients de cette méthode

Des travaux peu intrusifs pour de véritables résultats

Quand on isole par l’extérieur, les occupants de l’ensemble ne doivent pas quitter les lieux. Ils peuvent habiter ou travailler sur place pendant toute la durée des travaux. En parallèle, pas de travaux de décoration à prévoir (quand on isole les murs, on repeint ou tapisse à nouveau ensuite, ce qui prend du temps). De plus, cette alternative permet d’éviter de perdre des mètres carrés de surface habitable à l’intérieur des logements.

Des limites sur le plan de l’efficacité

Si l’isolement par l’extérieur n’est pas complet et si on omet de traiter les linteaux et les appuis des fenêtres, on peut perdre jusqu’à 18 % de chaleur. De plus, cette alternative modifie l’apparence du bâtiment, réduit la luminosité à l’intérieur des pièces et ne s’applique pas sur tous les bâtiments.

L’isolation par l’extérieur est idéale pour améliorer les performances énergétiques d’une construction sans perdre de volume de surface habitable. Cependant, les résultats ne sont pas toujours aussi satisfaisants qu’avec une isolation par l’intérieur.

 

Comments are closed.